Une mère frappe son fils comme une tuile tombe du toit ; le vent n'est pas coupable.

Il a la manie de se racler la gorge, de faire remonter ses crachats dans la bouche, de les mâcher comme des huitres, de gonfler les joues, puis d'avaler à nouveau ses glaires tel un grand cru de Bordeaux.

Tout paraît bon et bien, le mal également, tout peut-être dit beau, même le laid, le réel semble moins vrai que le virtuel, la fiction remplace la réalité.

Un péril écologique planétaire, une mondialisation économique libérale brutale, une domination du marché doublée d'une négation de la dignité et de l'humanité du plus grand nombre.

Deux hommes se gênent en sortant d'une rame de métro. Ils se battent à coups de poing au visage.

Peut-on raconter le temps même, tel qu’il est en soi et pour soi ? … le temps est l’élément de la narration comme il est celui de la vie

C'était un escalier de secours qui n'avait plus pour fonction de sauver des vies en cas d'incendie, mais de pendre là, inutile, pour témoigner de l'immense solitude inhérente à la vie.

Les deux tendons et les deux os, la pierre grossière les broya complètement.

Pour votre sécurité, l'étiquetage de votre bagage est obligatoire.

retour accueil